Série Éclats et inventaires

Être au bord de la mer, ramasser plein de choses, les poser sur sa planche à dessin

et tenter de saisir l’éclat du monde pendant des heures,

sur une page qui semble encyclopédique mais qui pourtant reste chargée d’imaginaire.

Observer ou rêver ? Rêver finalement. Le temps du dessin est de la pure rêverie.

(Trois pièces sur Arches 88).

© Jacquie Barral, tous droits réservés.